02 96 82 57 82

Il y a un ans les examens reprennaient.

Dans les côtes d’Armor, on à perdu 30% de places d’examen en 2020. Nous avions un demi effectif d’inspecteurs l’année dernière. Aujourd’hui l’effectif est quasiment au complet.
Merci l’adecc et » merci aux inspecteurs » pour leurs travail . (Jean michel tu es le meilleur. Regarde dans ton rétro quand même, on arrive.) La crise sanitaire c’est une chose. La crise des pouvoirs publique en est une autre. Merci qui! ( les week-end électoraux arrivent). Le retard pris ne sera jamais rattrapé avec la politique anti service publique. Cerise sur le gâteau, les 2004 sont dans nos bacs. Deux fois plus de naissance cette année là. Nous, auto-école n’arrivons même pas à recruter des enseignants, sauf ceux qui débauche chez le voisin. (L’ambiance était déjà pourrie, je vous laisse imaginer)
Donc, une liste d’élèves encore plus longue, un nombre d’inspecteurs figé ( vous n’êtes pas mieux logé que dans les hôpitaux). Et nous, auto-écoles qui écopont.
Aujourd’hui, j’en suis convaincu, un monde sans auto-écoles, sans voitures, sans déplacements.
Aujourd’hui je suis débordé. Je viens de faire 95 heures de « conduite » sur 11 jours à titre personnel. Les jours fériés, je les vois pas arrivé qu’il sont déjà passé. Les enseignants de l’auto-école acceptent de travailler sur leurs jours de congés. « Ils font des heures ». Merci à eux. Et merci à nos élèves, nos jeunes qui dans cette tempête sanitoéconomique sont les plus sage d’entre nous.
C’est l’histoire d’une société qui tombe. Et qui se répète. Le plus dur c’est pas la chute, c’est l’atterrissage. Nous on est déjà tous tombés et on s’est tous relevé. Notre équipe est là, contente de vous accueillir de vous former. Notre récompense, vos sourires, votre soulagement et bien sûr nos vacances.

A Yann, Jérôme, Florent. (Par ordre d’arriver)
A Magali notre branche. Sans qui nous volerions sans bute.
A Céline qui vient étoffer notre équipe, et à qui je souhaite la bienvenue.
Et à Vincent qui fait déjà parlé de lui chez nos élèves.

Source